Sélectionner une page

En 1998, le Préfet de Corse est tué par balles. Désigné coupable du meurtre, Yvan Colonna écope d’une peine de prison à perpétuité.

Dans cette affaire, il y a ceux qui sont convaincus que Colonna est le meurtrier du préfet Erignac, il y a ceux aussi qui estiment qu’il a été accusé sans preuve, et puis il y ceux qui sont convaincus de son innocence.

Notre invité, Roland Laurette, est de ceux là.

Ardent défenseur d’Yvan Colonna, Roland Laurette n’est ni corse, ni autonomiste, ni indépendantiste. C’est un républicain convaincu, professeur agrégé de lettres à la retraite. Il est l’auteur de deux livres sur l’affaire Yvan Colonna ( « Le Roman de Ghjuvanni Stéphagèse, clés pour l’affaire Colonna » et « Yvan Colonna, l’Innocence qui Dérange »). Il a partagé plus de 200 heures de parloir avec Yvan Colonna, depuis son arrestation.

Dans cette émission, nous reviendrons avec Roland Laurette sur le meurtre du Préfet de Corse, le 6 février 1998, l’enquête qui s’en est suivie, l’arrestation de Colonna le 4 juillet 2003, et les 3 procès qui l’ont jugé avec, en filigrane de cet entretien, la question principale sous tendue et la réponse qu’apporte Roland Laurette :

-faire d’Yvan Colonna le coupable idéal, à qui cela a bien pu profiter ?

 « Je crois que dans cette tragédie, la responsabilité de l’État républicain s’enracine surtout dans la monstruosité judiciaire qui a permis de condamner quelqu’un à la peine la plus lourde du code pénal sur la base d’un dossier absolument vide ». 

Roland Laurette

En mars 2022, Yvan Colonna sera assassiné, par un co-détenu, en prison .

EMISSION DIFFUSEE SUR RADIO SAINT AFFRIQUE

Illustration sonore :

-Extraits de l’émission  Affaires Sensibles de Fabrice Drouelle « L’assassinat du Préfet Erignac », sur France Inter.

Couleur musicale :

  • I muvrini, Dans la main de la terre
  • Daniel Viglietti, Solo digo compañero
  • Danil Viglietti, Ana Clara
  • Canta U Populu Corsu, Compañero
  • Mahler, Adagietto, symphonie n°5, interprète Karajan
  • Canta U Populu Corsu, hommage à Mounes Lektoub
Share This