Sélectionner une page

Vincenzo Vecchi, citoyen italien, participe en 2001 aux manifestations du contre sommet de Gênes durant lequel des affrontements violents ont lieu.

En 2012 un procès le condamne, sans aucunes preuves,  à 13 années de prison pour « dévastation et saccage », sur la base d’une loi prise sous Mussolini.

Pour éviter la prison, il s’exile en France, pays des Droits de l’Homme. Et là, la police  française l’arrête. Vincenzo risque d’être renvoyé en Italie pour y purger cette peine qui se base sur une loi rétrograde, désuète et fasciste, alors que les faits qui lui sont reprochés ne sont même pas condamnables dans notre pays……

Pourquoi la France bafouerait-elle ses valeurs, et se soumettrait à un article du code Rocco de 1930, une loi adoptée sous le régime italien de Mussolini ?

C’est ce que Dissonances vous propose de  tenter de comprendre pendant une heure en compagnie d’Anne, de Jules et d’autres membres du Comité de Soutien à Vincento Vecchi….

Et pour aider concrètement Vincenzo Vecchi, voici divers liens :

Pour rentrer en contact avec le Comité de soutien 

Pour signer la pétition 

Pour soutenir financièrement 

Pour suivre sur facebook 

Pour suivre sur Youtube 

Share This