Sélectionner une page

Qui aurait pu croire que la petite bande de copains qui diffusaient en Aveyron, en 1980, « Radio Pirate »,  leur radio clandestine, depuis leur fourgonnette transformée en studio-mobile afin d’échapper aux radars de la maréchaussée, il y a donc maintenant quarante années, viendraient aujourd’hui, en 2021, sur les antennes de leur même radio, raconter leur épopée ?….

Une épopée qui ne parle pas que du passé, une épopée qui raconte le présent. Une épopée dont le futur deviendra Radio Saint Affrique, une radio vivante, debout,  toujours libre et fière de l’être !

De l’âme libertaire et pluraliste  du début, en 1980, il reste toujours une fragrance qui se veut tenace.

Radio Saint Affrique, est une des plus anciennes radios associatives nées en 1981, à rester toujours fidèle à l’esprit du début : une radio au service de la vie locale, des luttes sociales, du monde associatif, ouverte et pluraliste ; une radio libre, au sens propre du terme, permettant à toutes et toutes de s’exprimer, ouverte en permanence au débat et à l’esprit critique mais aussi à toutes les formes de culture ; bref un petit miracle de démocratie, certes imparfait, mais toujours vivant.

Et aujourd’hui encore, sur les sentiers des utopies, sur les chemins des libertés, vogue Radio Saint Affrique, l’enfant de Radio Pirate, dont nous allons entendre  Alain Guillot, Geneviève et Jean Sicard, quelques-uns des géniteurs, évoquer sa genèse.

Cette émission, est diffusée sur les antennes de Radio Saint Affrique mardi 26 janvier à 18h,  mercredi 27 janvier à 8 h et samedi 30 janvier à 16h.

COULEUR MUSICALE :

  •  -Radio Pirate, de et par Le grand orchestre du Splendid ;
  • – Une petite musique, de et par HK et les Saltimbanques ; 
  • – Monsieur le président, de Patrick Font et par Leïla Huissoud ;
  • – L’espoir, de et par Michel Buhler ;
Share This